Catégorie de compétence:

11.2 – Effectuer une évaluation de l’employabilité

Objet et contexte

Les professionnelles et professionnels du développement de carrière (PDC) rencontrent leurs client·e·s pour se pencher de manière conjointe sur les raisons pour lesquelles ils ont recours à des services d’emploi et de carrière, ainsi que pour évaluer leurs points forts et leurs besoins en matière d’employabilité. En s’appuyant sur les résultats de cette démarche, les PDC travaillent en collaboration avec leur clientèle pour fixer les premiers objectifs et déterminer les mesures à prendre pour répondre aux besoins définis.L’évaluation de l’employabilité est généralement semi-structurée. Les PDC utilisent habituellement un guide d’entrevue pour veiller à ce que l’information essentielle et normalisée soit recueillie, tout en cherchant à approfondir les réponses de leurs client·e·s.Établir et entretenir une alliance de travail est une condition préalable à l’exercice de cette compétence.

Démonstration de la compétence

Les PDC doivent être en mesure d’accomplir les tâches suivantes :

  • D1. Se préparer pour l’entrevue (p. ex. passer en revue le dossier de la personne cliente).
  • D2. Créer un cadre accueillant pour l’entrevue :
    • Accueillir la personne par son nom.
    • Se présenter par son nom.
    • Réduire les bruits à un minimum et éliminer toute distraction.
  • D3. Établir le contact :
    • Avoir un ton serviable et amical.
    • Mettre les client·e·s à l’aise (p. ex. les rassurer).
    • Définir son rôle et celui des client·e·s.
    • Expliquer aux client·e·s quels sont leurs droits.
    • Présenter les services.
    • Faire preuve d’ouverture et d’adaptabilité.
  • D4. Obtenir un consentement éclairé de la personne cliente pour la collecte, l’usage et la divulgation de
    renseignements.
  • D5. Commencer l’entrevue :
    • Expliquer la raison d’être de l’entrevue.
    • Expliquer les modalités de l’entrevue.
    • Demander aux client·e·s s’ils ont des questions avant de débuter.
  • D6. Examiner les raisons pour lesquelles les client·e·s devraient avoir recours aux services indiqués durant l’entrevue
    d’accueil, par exemple :

    • Clarifier leurs objectifs.
    • Explorer des possibilités d’études ou d’emploi (p. ex. inscription à un programme d’études postsecondaires,
      certification dans une école de métiers).
    • Obtenir des références pour une formation ou un programme d’études.
  • D7. Déterminer les points forts des client·e·s, par exemple :
    • Parcours scolaire
    • Expérience professionnelle
    • Motivation
    • Compétences (p. ex. persévérance, négociation, intelligence émotionnelle)
    • Accès au transport
  • D8. Déterminer les défis urgents relatifs à la préemployabilité (p. ex. logement inadéquat, problèmes de santé mentale).
  • D9. Discuter des obstacles rencontrés par la personne cliente :
    • Intrapersonnels (p. ex. difficultés d’apprentissage, problèmes de santé mentale)
    • Interpersonnels (p. ex. problèmes familiaux)
    • Externes (p. ex. discrimination systémique)
  • D10. Orienter la conversation par diverses approches, par exemple :
    • Encourager les réponses (p. ex. hochements de tête, signes verbaux comme « mmhm », « oui »).
    • Reformuler l’information pour qu’elle soit bien comprise.
    • Poser des questions par souci de clarté.
  • D11. Pratiquer l’écoute active (p. ex. attention complète).
  • D12. Surveiller le niveau de malaise ou d’anxiété des client·e·s (p. ex. teint du visage, langage corporel, assèchement
    de la bouche, transpiration excessive, mauvais contact visuel, manque d’engagement).
  • D13. Adapter son approche pour aider les client·e·s à se sentir plus à l’aise, par exemple:
    • Ralentir la cadence et poser des questions sur la façon dont la personne se sent.
    • Réorienter la conversation en posant plus de questions ou d’autres types de questions.
    • Recadrer la discussion en parlant des objectifs et des attentes.
  • D14. Faire la synthèse de la discussion :
    • Déterminer si d’autres renseignements sont nécessaires.
  • D15. Déterminer l’admissibilité à des programmes, des services ou des références.
  • D16. Élaborer des objectifs et un plan d’action avec la personne cliente :
    • Planifier une réunion, au besoin.
  • D17. Monter un dossier à la suite de l’entrevue (c.-à-d. documenter les échanges) :
    • Passer en revue les notes et les étoffer (p. ex. clarifier certains détails).
    • Consigner par écrit les observations faites durant l’entrevue (p. ex. comportement, éléments de suivi).
    • Documenter les apprentissages et les conclusions.
    • Enregistrer les renseignements dans le dossier de la personne.

Connaissances et compréhension

Les PDC doivent connaître et comprendre les éléments suivants :

  • C1. Théories ou modèles du développement de carrière
  • C2. Types de questions à poser lors de l’entrevue et leurs visées :
    • Questions ouvertes (p. ex. « Comment entrevoyez-vous votre avenir? », « Qu’en pensez-vous? »)
    • Questions fermées, réponses fixes (p. ex. « Quel est votre niveau d’éducation? », « Quel jour est-ce arrivé? »)
    • Suivis ou éclaircissements (p. ex. « Pouvez-vous m’en dire plus…? »)
  • C3. Usage réfléchi des questions, par exemple :
    • Éviter les questions tendancieuses.
    • Utiliser des formulations sans biais ni jugement.
    • Suivre un ordre ou une séquence logique (p. ex. commencer par des questions générales avant de passer aux
      questions plus précises et obtenir des renseignements sur les faits avant de poser des questions sur les
      sentiments ou les conclusions).
  • C4. Raisons qui expliquent l’anxiété ou l’inconfort des client·e·s, par exemple :
    • Réticence à avoir recours à des services
    • État de la santé mentale
    • Mauvaise expérience préalable avec les services d’emploi et de carrière
    • Malaise auprès de la ou du PDC
    • Antécédents de traumatismes
    • Problèmes de confiance
    • Peur du jugement
    • Malaise par rapport à l’environnement
    • Normes culturelles ou religieuses (p. ex. la personne n’a pas l’impression qu’elle peut parler de ses sentiments
      ou de ses difficultés)
  • C5. Problèmes importants auxquels la clientèle est souvent confrontée (p. ex. pauvreté, racisme systémique, stress
    post-traumatique, difficultés d’apprentissage, logement instable ou insalubre, insécurité alimentaire, problèmes de
    santé mentale, toxicomanie, faible scolarisation)
  • C6. Stratégies de communication
  • C7. Lois et procédures relatives à la confidentialité et à la vie privée (p. ex. Loi sur la protection des
    renseignements personnels et les documents électroniques
    [LPRPDE])

Variables contextuelles

Les PDC doivent être en mesure d’exercer cette compétence dans les contextes suivants :

Aucun

Glossaire et principales références

Termes

Termes du secteur employés dans la norme définie ici, s’il y a lieu

Aucun

Sources d’information et ressources

Aucun

Échelles de notation en fonction du contexte

Niveau de risque

Q: Quelles conséquences résultent de l’incapacité d’un ou d’une PDC à exercer cette compétence conformément à la norme?

grave

Fréquence

Q: À quelle fréquence et dans quelles conditions les PDC doivent-ils exercer cette compétence?

fréquemment

Niveau de difficulté

Q: Comment évaluez-vous le niveau de difficulté lié à l’exercice de cette compétence dans des circonstances normales?

difficulté_extrêmement_élevée

Temps nécessaire pour maîtriser la compétence

Q: Quel est le délai moyen ou le nombre minimal d’occurrences requises pour qu’une personne maîtrise la compétence conformément à la norme?

Pour être en mesure d’effectuer une évaluation efficace de l’employabilité, les PDC doivent avoir travaillé avec au moins 20 client·e·s différents.

Autonomie

Les PDC exercent habituellement cette compétence sans supervision, et de façon individuelle.

Automatisation

Il est peu probable que cette compétence s’automatise.

Ressources, outils, équipements ou matériel requis

Aucun

Career Development Professional Centre

Help us cultivate a community we all enjoy by reviewing and following the Code of Conduct.  

Our Purpose  

Thank you for being a part of the online CDPC social learning community. To ensure that all members have the best possible experience, we have a few ground rules that we ask everyone to adhere to. This code of conduct applies equally to every person in the community and is intended to foster an online space that is inclusive, safe, and welcoming to all. 

Community Rules 

Be welcoming 

We strive to be a community that welcomes and supports people of all backgrounds and identities. We aim to create and facilitate a community that promotes excellence and innovation in career and workforce development. Please extend respect to all members; we all come from different backgrounds and levels of knowledge and there is no such thing as a stupid question. 

Be respectful 

We won’t all agree all the time, but when we disagree don’t let those disagreements turn into personal attacks. A community where people feel uncomfortable or threatened will not be a productive one. Instead, when having discussions in the online community, create productive conversations around the content being presented, not the person behind the content. Any post that is determined to be “hate speech” towards any individual or group will be deleted, and the user account may be locked until an investigation regarding the post has been concluded. The user may be given a written warning or removed from the CPDC community platform depending on the findings of the investigation.  

Hate Speech could include and is not limited to:  

  • Violent threats or language directed against another person 
  • Discriminatory jokes, language, or materials 
  • Defamatory or abusive language or materials 
  • Profane or illegal materials 
  • Advocating for, or encouraging, any of the above behavior 

A good rule of thumb is to never post anything that you wouldn’t be comfortable with the world seeing or that you wouldn’t want anyone knowing came from you. We ask that you keep in mind the focus of this community, which is building excellence and innovation in career and workforce development for all individuals.  

Be considerate of the purpose of the community 

This community will be focused on building excellence and discussing innovation in the career and workforce development field. The goal of this community is to communicate goals, challenges, constructive feedback, and questions in relation to career and workforce development. The community should be a place for continued learning and development as well as a place to discuss the future of our field (solicitation without written consent by the Project or Advisory team, is strictly prohibited). Any post that is determined to be soliciting any individual or group will be deleted, and the user account may be locked until an investigation regarding the post has been concluded. The user may be given a written warning or removed from the CPDC community platform depending on the findings of the investigation. 

Post your discussions or documents in the most appropriate group or topic 

Make reasonable efforts to ensure that posts and materials are allocated to the appropriate group or topic. This will prevent cluttering the community and make it easier for everyone to find the information that they are seeking. Individuals who do this repeatedly will be contacted by one of the group admins and asked to follow these guidelines.  

Privacy and Release of Information  

CDPC-CEDC will not release your information to any third-party agencies.  

Group Admins 

There are four group admins who are available to you. Below are their names and their spoken language. 

Heather Powell | Anglophone 

Gabrielle St-Cyr | Francophone/Anglophone 

Florence Desrochers | Francophone/Anglophone

Muriel Andoblé-Yao | Francophone

Thank you and welcome to the CDPC Community!