Catégorie de compétence:
Domaine de compétence:

13.1 – Travailler avec une clientèle autochtone

Objet et contexte

Les professionnelles et professionnels du développement de carrière (PDC) reconnaissent que les valeurs et croyances d’une personne peuvent être en phase (ou non) avec celles que l’on associe d’emblée à sa culture d’origine. Les PDC réfléchissent à leurs propres valeurs et croyances et cherchent à comprendre celles de leurs client·e·s. Ils doivent remettre en question leurs préconceptions et éviter de perpétuer des stéréotypes pouvant avoir une incidence négative sur le bien-être des client·e·s et sur le résultat des interventions de développement de carrière.Pour se préparer à travailler avec des client·e·s autochtones, les PDC doivent acquérir une compréhension des diverses histoires, langues, pratiques culturelles et croyances spirituelles des peuples autochtones (Premières Nations, Métis et Inuits). Ils doivent réfléchir à l’incidence possible de ces fondements identitaires sur les attentes de leurs client·e·s en ce qui a trait au travail, aux études et à la formation. Les PDC recueillent des données sur les défis et obstacles auxquels leurs client·e·s font face et trouvent des ressources pertinentes.

Démonstration de la compétence

Les PDC doivent être en mesure d’accomplir les tâches suivantes :

  • D1. Tenir compte des valeurs que les client·e·s pourraient avoir, en lien avec leur culture d’origine, par exemple :
    • Importance de la langue, des coutumes et des traditions
    • Viabilité des générations futures
    • Respect des enseignements des Aîné·e·s et des Gardiens du Savoir
    • Importance de l’écoute
    • Interdépendance de tous les organismes vivants
    • Importance de la famille et de la communauté
  • D2. Cerner les défis et les obstacles auxquels les client·e·s autochtones peuvent être confrontés au sein ou à
    l’extérieur des réserves, par exemple :

    • Barrières linguistiques
    • Analphabétisme
    • Manque de ressources locales en éducation, en formation et en services communautaires
    • Racisme et discrimination
    • Pauvreté
    • Expérience de travail limitée
    • Problèmes de santé
    • Garde des enfants ou soins aux aîné·e·s
    • Distance entre le lieu de travail et la communauté
    • Transition d’une réserve à un milieu hors réserve
    • Logement inadéquat
    • Traumatismes intergénérationnels
    • Isolement social
    • Manque d’accès aux technologies de l’information
    • Manque de confiance envers le système
    • Sous-représentation des personnes autochtones travaillant comme prestataires de services
    • Déconnexion avec la culture d’origine
  • D3. Choisir des outils et des ressources conçus pour appuyer les personnes autochtones dans le processus (p. ex.
    ressources axées sur l’emploi, services et programmes communautaires, associations, prestataires de services,
    employeurs, mentors).
  • D4. Réfléchir à la façon dont l’approche de développement de carrière pourrait être adaptée aux besoins des client·e·s,
    par exemple :

    • Expliquer les protections juridiques pertinentes (p. ex. Loi canadienne sur les droits de la personne).
    • Déterminer les réseaux de soutien (p. ex. famille, communauté).
    • Utiliser des approches adaptées à la culture de chaque personne (p. ex. récits, cercles d’accompagnement,
      cartographie de la vie, sois possibles, forces sûres).
    • Cibler des stratégies pour appuyer les employeurs dans le recrutement, la sélection et la rétention de personnes
      autochtones (p. ex. revoir les processus d’embauche pour éliminer les obstacles à leur pleine participation à
      l’emploi).
    • Élaborer des programmes de mentorat avec des personnes autochtones.
    • Élaborer des programmes de formation et des stratégies de rétention avec les communautés et les leaders
      autochtones.
    • Trouver des programmes d’études qui répondent aux besoins d’éducation (p. ex. programmes d’éducation non
      conventionnels).
    • Cerner des stratégies de maintien en emploi (p. ex. encourager les employeurs à embaucher des Aîné·e·s pour
      revoir les processus d’intégration, sensibiliser le milieu de travail aux cultures autochtones, mettre en œuvre
      une politique de congés pour raisons culturelles).
    • Élaborer un programme de sensibilisation à l’engagement communautaire.

Connaissances et compréhension

Les PDC doivent connaître et comprendre les éléments suivants :

  • C1. Histoire, langues, pratiques culturelles et croyances spirituelles des Premières Nations, des Métis et des Inuits
  • C2. Impact historique des politiques canadiennes sur les peuples autochtones
  • C3. Séquelles des pensionnats indiens (p. ex. cycles de traumatismes, traumatismes intergénérationnels)
  • C4. Appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada
  • C5. Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones
  • C6. Rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées
  • C7. Lois ayant une incidence sur la clientèle autochtone (p. ex. Loi canadienne sur les droits de la personne)
  • C8. Enjeux actuels des peuples autochtones (p. ex. revendications territoriales)
  • C9. Avantages d’employer une main-d’œuvre autochtone
  • C10. Avantages de la diversité en milieu de travail
  • C11. Information sur le marché du travail spécifique aux peuples autochtones
  • C12. Programmes locaux appuyant la formation et le développement des personnes autochtones
  • C13. Conséquences des origines culturelles sur le développement de carrière
  • C14. Stratégies stimulant le recrutement et la sélection de candidatures autochtones, par exemple :
    • Analyser la situation professionnelle pour repérer ou créer des possibilités d’emploi.
    • Cerner les principaux obstacles à l’emploi au sein d’une organisation.
    • Examiner les descriptions de poste pour distinguer les exigences de sélection essentielles des exigences de
      formation et de perfectionnement non essentielles.
    • Établir des stratégies de préparation ou d’intégration à l’emploi pour pallier les obstacles (p. ex. permis de
      conduire, formation en cours d’emploi, partenariat avec des établissements d’enseignement pour améliorer la
      littératie et la numératie).
    • Élaborer des programmes de formation et des stratégies de recrutement avec les communautés et les leaders
      autochtones.
    • Stratégies de rétention destinées aux employeurs, par exemple :
    • Élaborer des politiques de ressources humaines en matière de diversité et d’inclusion.
    • Se montrer accommodant à l’égard des obligations traditionnelles, communautaires et familiales des personnes
      autochtones.
    • Offrir de la formation en sensibilisation culturelle.
    • Élaborer des programmes d’aide au personnel pour relever les défis uniques

Variables contextuelles

Les PDC doivent être en mesure d’exercer cette compétence dans les contextes suivants :

Aucun

Glossaire et principales références

Termes

Termes du secteur employés dans la norme définie ici, s’il y a lieu

Appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada : recommandations destinées aux Canadien·ne·s autochtones et non autochtones visant à corriger les torts causés par les pensionnats indiens et à réconcilier les peuples.

Autochtone : terme utilisé au Canada pour désigner collectivement les Inuits, les Premières Nations et les Métis.

Inuits : peuple autochtone vivant dans le nord du Canada.

Métis : peuple autochtone distinct et autodéfini qui descend à la fois des Premières Nations et des colons européens.

Premières Nations : terme désignant les personnes autochtones (à l’exclusion des Métis et des Inuits) inscrites ou non en tant qu’Indien. Ce terme peut aussi faire référence aux bandes.

Sources d’information et ressources

Caverley, Natasha, Suzanne Stewart, Blythe C. Shepard. « Through an Aboriginal Lens: Exploring Career Development and Planning in Canada ». Career Development Practice in Canada. Perspectives, principles, and professionalism. Toronto, ON : CERIC, 2014. pp 297-330.

Zunker, Vernon G. Career Counselling: A Holistic Approach 9th edition. Boston : Loose-leaf Edition, 2016. ISBN-10: 978-1-305-40106-8

Canadian Geographic. Atlas des peuples autochtones du Canada. La Société géographique royale du Canada. Ottawa, Canada, 2018.

Échelles de notation en fonction du contexte

Niveau de risque

Q: Quelles conséquences résultent de l’incapacité d’un ou d’une PDC à exercer cette compétence conformément à la norme?

Risk modéré: GRAVE

Fréquence

Q: À quelle fréquence et dans quelles conditions les PDC doivent-ils exercer cette compétence?

Fréquemment, dans le cadre de tâches régulières

Niveau de difficulté

Q: Comment évaluez-vous le niveau de difficulté lié à l’exercice de cette compétence dans des circonstances normales?

Difficulté ou complexité modérée

Temps nécessaire pour maîtriser la compétence

Q: Quel est le délai moyen ou le nombre minimal d’occurrences requises pour qu’une personne maîtrise la compétence conformément à la norme?

Les PDC doivent acquérir au moins une année d’expérience auprès d’un minimum de 40 client·e·s distincts représentant un large éventail d’individus, incluant des Autochtones.

Autonomie

Les PDC exercent habituellement cette compétence sans supervision, et de façon individuelle.

Automatisation

Il est peu probable que cette compétence s’automatise.

Ressources, outils, équipements ou matériel requis

Aucun

Career Development Professional Centre

Help us cultivate a community we all enjoy by reviewing and following the Code of Conduct.  

Our Purpose  

Thank you for being a part of the online CDPC social learning community. To ensure that all members have the best possible experience, we have a few ground rules that we ask everyone to adhere to. This code of conduct applies equally to every person in the community and is intended to foster an online space that is inclusive, safe, and welcoming to all. 

Community Rules 

Be welcoming 

We strive to be a community that welcomes and supports people of all backgrounds and identities. We aim to create and facilitate a community that promotes excellence and innovation in career and workforce development. Please extend respect to all members; we all come from different backgrounds and levels of knowledge and there is no such thing as a stupid question. 

Be respectful 

We won’t all agree all the time, but when we disagree don’t let those disagreements turn into personal attacks. A community where people feel uncomfortable or threatened will not be a productive one. Instead, when having discussions in the online community, create productive conversations around the content being presented, not the person behind the content. Any post that is determined to be “hate speech” towards any individual or group will be deleted, and the user account may be locked until an investigation regarding the post has been concluded. The user may be given a written warning or removed from the CPDC community platform depending on the findings of the investigation.  

Hate Speech could include and is not limited to:  

  • Violent threats or language directed against another person 
  • Discriminatory jokes, language, or materials 
  • Defamatory or abusive language or materials 
  • Profane or illegal materials 
  • Advocating for, or encouraging, any of the above behavior 

A good rule of thumb is to never post anything that you wouldn’t be comfortable with the world seeing or that you wouldn’t want anyone knowing came from you. We ask that you keep in mind the focus of this community, which is building excellence and innovation in career and workforce development for all individuals.  

Be considerate of the purpose of the community 

This community will be focused on building excellence and discussing innovation in the career and workforce development field. The goal of this community is to communicate goals, challenges, constructive feedback, and questions in relation to career and workforce development. The community should be a place for continued learning and development as well as a place to discuss the future of our field (solicitation without written consent by the Project or Advisory team, is strictly prohibited). Any post that is determined to be soliciting any individual or group will be deleted, and the user account may be locked until an investigation regarding the post has been concluded. The user may be given a written warning or removed from the CPDC community platform depending on the findings of the investigation. 

Post your discussions or documents in the most appropriate group or topic 

Make reasonable efforts to ensure that posts and materials are allocated to the appropriate group or topic. This will prevent cluttering the community and make it easier for everyone to find the information that they are seeking. Individuals who do this repeatedly will be contacted by one of the group admins and asked to follow these guidelines.  

Privacy and Release of Information  

CDPC-CEDC will not release your information to any third-party agencies.  

Group Admins 

There are four group admins who are available to you. Below are their names and their spoken language. 

Heather Powell | Anglophone 

Gabrielle St-Cyr | Francophone/Anglophone 

Florence Desrochers | Francophone/Anglophone

Muriel Andoblé-Yao | Francophone

Thank you and welcome to the CDPC Community!